LE BLOG SYNTHES’3D


Blog des actualités digitales et technologies 3D

Catégories


Twitter


"Les 5 tendances #marketing au sommet de la vague https://t.co/YlmodkzkSY"

"Modélisation #3D : Engie joue la carte de la croissance externe https://t.co/nL9cAleQjn"

LE BLOG SYNTHES’3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

L’aéronautique, terrain de jeu infini pour les infographistes 3D

6 juillet 2015

La révolution numérique est en cours et ses bienfaits sont déjà au rendez-vous dans de nombreux secteurs d’activité. Qu’il s’agisse des télécommunications, de la défense et de l’aéronautique, les hautes technologies augmentent les possibilités.

Tout simplifier et gagner du temps

Depuis plus de 3 décennies, le monde de l’aéronautique est en parfaite symbiose avec celui de la 3D. Dès les premiers logiciels de CAO, la révolution numérique était en cours pour créer des avions parfaits grâce à de multiples simulateurs. Ainsi, tout est programmable grâce à la 3D, à savoir du gros œuvre au câblage, en passant par la tuyauterie et les organes de pilotage. Autrement dit, et encore plus de nos jours, les possibilités sont infinies en matière de 3D.

Toujours concernant l’assemblage et la maintenance, les experts de l’aéronautique peuvent désormais disposer de toutes les maquettes numériques en 3D plutôt que d’utiliser des plans en 2D peu pertinents.

Toutes les projections 3D sont rendues possibles et tous les éléments peuvent être imaginés les uns par rapport aux autres en 1 clic.

 Les enjeux de la 3D dans l’aéronautique

Les enjeux actuels dans l’industrie aéronautique sont de permettre à cet écosystème d’être plus efficace et plus productif. L’émergence de la Big Data est une clé de voûte pour tout un secteur, tout comme l’Internet industriel et la réalité augmentée.

Le meilleur exemple pour montrer les enjeux de la 3D dans le domaine de l’aéronautique serait celui d’un ouvrier qui doit multiplier les trajets entre son plan et l’avion à modifier. Si celui-ci était équipé d’un casque à réalité augmentée, il pourrait s’éviter ces temps de marche, et, surtout limiter les risques d’erreurs. Pour lui, tout l’avion serait parfaitement transparent et le virtuel se superposerait au réel. Les gains de temps et de productivité seraient alors énormes, ou plutôt, sont déjà énormes puisque les premiers éléments de réalité augmentée sont en place.

 Des maquettes numériques et le Zéro Défaut

Pour que cela soit possible et démocratisé, il faut des maquettes et des visions 3D de chaque avion et de chaque pièce. A ce titre, les efforts 3D en matière de maintenance, de préparation et de post-vente sont importants, mais le gain de temps et le Zéro Défaut sont des résultats plus qu’alléchants pour les experts de l’aéronautique.

La révolution 3D dans le domaine de l’aéronautique est en marche…

Visuel : Crédit: belekekin/iStock