LE BLOG SYNTHES’3D


Blog des actualités digitales et technologies 3D

Catégories


Twitter


"Les 5 tendances #marketing au sommet de la vague https://t.co/YlmodkzkSY"

"Modélisation #3D : Engie joue la carte de la croissance externe https://t.co/nL9cAleQjn"

LE BLOG SYNTHES’3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

Le projet Chrome : un outil de texture de foule en 3D

27 octobre 2015

Le projet Chrome a réuni quatre entités – Inria de Rennes et Grenoble, Golaem et Dassault Système – et son objectif était de créer un module permettant de « peupler » rapidement des villes en 3D. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet-clé à l’heure où les villes en 3D pullulent.

Peupler une maquette 3D de façon simple

Tous les concepteurs de maquettes en 3D ont eu cette crainte implicite de voir leur travail inanimé, c’est à dire sans un peuplement qui donne vie à une ville ou une scène de la vie courante.

Grâce au projet Chrome, le designer n’a plus qu’à choisir une texture de « foule » afin de l’appliquer à la zone de son choix. Il peut s’agir d’une boutique, d’une rue, voire même d’un quartier. Il pourra même densifier à sa guise cette population.

Chrome offre aux designers de nombreuses textures qui correspondent à des foules aux comportements très variées. L’intérêt est donc de donner de la vie (et de la crédibilité) à une maquette en 3D. Notons que l’animation de cette foule est une boucle calculée à l’infini.

Un contenu animé pré-calculé puissant

Chrome est un outil très simple à utiliser, car il permet de modéliser le comportement d’une foule toute entière, et non, personnage par personnage. Le gain de temps et d’énergie est colossal. L’autre avantage est que les ressources 3D sont moins utilisées, ce qui rend le tout beaucoup plus fluide.

Pour peaufiner l’offre de Chrome, une véritable bibliothèque de textures est en pleine préparation. Les designers auront ainsi la matière nécessaire pour animer tous les lieux-clés d’une grande ville (terrasse, place, jardin, etc…).

Vers les univers du jeu vidéo et du cinéma?

À ce jour, les ambitions du projet Chrome visent uniquement les villes en 3D. Toutefois, la porte n’est aucunement fermée concernant d’autres utilisations (cinéma et jeu vidéo).

Les créateurs du projet Chrome sont ravis que la méthode permette une réelle cohérence graphique, et ce, en toute simplicité. Mais ils sont conscients qu’il ne s’agit que d’un prototype et que les possibilités sont infinies.

L’objectif avoué des concepteurs est de permettre à Chrome de calculer automatiquement une nouvelle texture à partir d’une simple photographie.

Visuel : © Higyou