LE BLOG SYNTHES’3D


Blog des actualités digitales et technologies 3D

Catégories


Twitter


"Les 5 tendances #marketing au sommet de la vague https://t.co/YlmodkzkSY"

"Modélisation #3D : Engie joue la carte de la croissance externe https://t.co/nL9cAleQjn"

LE BLOG SYNTHES’3D

/ 0

DIGITAL

Pourquoi les cadres doivent s’impliquer dans le développement de leurs applications d’entreprise?

24 novembre 2015

De nombreuses entreprises proposent à leurs clients/consommateurs une application pour smartphones. Cependant, nombreuses sont les entreprises qui bâclent le développement ces applications et bien qu’ayant conscience de l’importance de ces outils 2.0, les cadres sont très peu à s’intéresser à leur amélioration.

Les cadres n’effectuent pas de suivi assez poussé de leurs applications…

Proposer une application pour ses clients est un réel avantage pour une entreprise, mais l’améliorer régulièrement en fonction des problèmes constatés est encore mieux. Pourtant, il semblerait que peu d’entreprises se penchent réellement sur ces problèmes une fois l’application créée et diffusée.

C’est notamment ce que révèle une étude d’Accenture réalisée auprès des cadres de grandes entreprises. Ainsi, seuls 52 % d’entre eux affirment que leur entreprise a testé avec précision l’application avant de la lancer sur le marché. La satisfaction du consommateur est pourtant essentielle !

Toujours selon ce même sondage, seulement 48 % des cadres interrogés confirment que leur entreprise cherche à améliorer l’application en analysant les défauts. D’ailleurs, seules 45 % des entreprises proposent aux consommateurs de signaler tout bug sur ladite application, elles sont donc encore trop peu nombreuses à mettre en place un retour des avis clients.

On se rend finalement compte que même si les grandes entreprises développent une application dédiée – à une marque ou une gamme, la plupart n’y prête plus vraiment d’attention une fois qu’elle est accessible sur le marché.

Une prise de conscience émerge cependant

Face aux résultats cités ci-dessus, on pourrait croire que les cadres et les entreprises n’ont pas encore compris le potentiel des applications.

Heureusement, l’enquête révèle que 87 % de ces cadres comprennent la valeur et l’intérêt des applications et 82 % estiment même qu’il s’agit d’une ressource à part entière. 85 % estiment également que l’application sera l’interface 2.0 de demain.

Il y a donc une réelle prise de conscience, mais des efforts restent à faire pour garantir des mises à jour et un suivi réguliers. Néanmoins, il s’agit d’une étape de transition puisqu’il y a encore quelques années, les entreprises étaient peu nombreuses à comprendre que l’application serait un des canaux de communication majeurs pour toucher le client final.