LE BLOG SYNTHES’3D


Blog des actualités digitales et technologies 3D

Catégories


Twitter


"Les 5 tendances #marketing au sommet de la vague https://t.co/YlmodkzkSY"

"Modélisation #3D : Engie joue la carte de la croissance externe https://t.co/nL9cAleQjn"

LE BLOG SYNTHES’3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

Un consortium sur l’impression 3D sous l’impulsion de Microsoft

25 mai 2015

S’il est toujours en retard sur le marché des systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes, le géant Microsoft est toujours au premier plan au niveau de l’informatique. Récemment, il est à l’origine d’un consortium mondial portant sur l’ impression 3D et regroupant différentes sociétés spécialisées dans la technologie et le numérique.

Un secteur plein d’avenir

On en est qu’au début de l’ impression 3D grand public. Dans les prochaines années, cette technologie devrait très fortement progresser et devenir l’un des nouveaux appareils informatiques des foyers. Cependant, avant d’atteindre cet objectif, beaucoup de questions doivent être réglées et plusieurs points doivent être améliorés.

C’est pour cela que les principaux acteurs de ce marché devraient davantage se concerter dans les temps futurs afin notamment d’établir certains standards propres à chaque technologie de ce genre. Déjà à l’heure actuelle les imprimantes 3D permettent à des particuliers et des entreprises de concevoir des objets plus facilement qu’auparavant.

Le fichier « .3MF » le nouveau standard

Parmi les différents standards à mettre en place, il y en a un qui est plus indispensable que les autres. Il s’agit tout simplement de celui concernant le format des fichiers permettant de décrire avec suffisamment de précision la modélisation 3D à concevoir. C’est donc le géant Microsoft qui a dévoilé ce nouveau format, le « .3MF ».

Cela va permettre de créer plus facilement des fichiers 3D en étant sûr qu’ils pourront être lus et modélisés par les imprimantes 3D, les logiciels 3D et les systèmes d’exploitation, et ce, quelle que soit la marque. Ainsi,  ce type de format inclura les textures, les couleurs, et divers autres détails essentiels pour l’impression d’un objet en 3D.

Un consortium composé pour le moment de 7 sociétés

Sous l’impulsion de Microsoft, ce consortium sur les technologies de l’ impression 3D réunit 6 autres acteurs en plus du géant américain : Autodesk, Dassault Systems, Hewlett-Packard, Netfabb, Shapeways et SLM Solutions. Bien sûr, ce regroupement reste ouvert à d’autres entreprises qui souhaiteraient le rejoindre. L’objectif étant de développer les technologies de l’ impression 3D.

Visuel : Crédit : 3D Natives