LE BLOG SYNTHES’3D


Blog des actualités digitales et technologies 3D

Catégories


Twitter


"Les 5 tendances #marketing au sommet de la vague https://t.co/YlmodkzkSY"

"Modélisation #3D : Engie joue la carte de la croissance externe https://t.co/nL9cAleQjn"

LE BLOG SYNTHES’3D

/ 0

TECHNOLOGIES 3D

Un moniteur 3D pour manipuler la réalité virtuelle

26 mars 2015

Lors du dernier CES, le fabricant HP a su étonner son monde grâce à ses habituels écrans (5K et modèles incurvés), mais aussi grâce à un moniteur 3D qui permet de manipuler la réalité virtuelle d’une façon assez bluffante. Voici tous les détails à connaitre concernant le ZVR de chez HP.

Manipuler des images avec une extrême facilité

Si vous avez toujours rêvé de vous prendre pour un héros d’Iron Man, prenez le temps de découvrir le moniteur 3D de chez HP baptisé ZVR. Selon les techniciens en charge de ce bijou, ce moniteur permet de facilement visualiser des images holographiques. Autrement dit, le ZVR permet de manipuler des images en 3 dimensions « Relief ».

Pour l’utiliser à plein régime, il faut bien évidemment porter des lunettes 3D car il ne s’agit pas d’un moniteur auto-stéréoscopique. Cet écran stéréoscopique de 23,6 pouces envoie les images grâce à une dalle ultra-puissante en Full HD 1080p. Aussi, de nombreuses caméras analysent les mouvements du sujet afin que la restitution soit encore plus étonnante de précision. À ce jour, un seul sujet peut être placé pour une visualisation 3D.

Une histoire de stylet

Hormis ce procédé qui en rappelle d’autres, ce moniteur ZVR de chez HP est utilisable avec un stylet. Celui-ci interagit avec l’écran pour travailler les images 3D en direct. Il est alors possible d’agrandir, de réduire ou encore de faire tourner l’image 3D.

Selon les premières allocutions des ingénieurs, ce moniteur 3D sera uniquement dédié aux professionnels. Des acteurs majeurs de secteurs d’activité comme le BTP ou la médecine sont déjà vivement intéressés. Cette magnifique innovation qui a marqué le CES sera disponible avant l’été prochain.

Image cnet.com : Sarah Tew